Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:12

4 - LE GLACAGE (1ère partie)

 

 

Etape qui consiste à couler sur l'aquarelle marouflée (voir chapitre 3)

une résine de glaçage : la résine EPOXY

 

 

 

Qu'est-ce que l'époxy  

 

Ce produit est connu pour ces excellentes propriétés d'adhérence et de résistance à la chaleur et aux produits chimiques : il a trouvé des applications diverses, de la stratification des bateaux au revêtement de sols, jusqu'au domaine du loisir créatif pour la fabrication ou le glaçage d'objets divers.

 

Plus résistante à la chaleur et aux agressions extérieures qu'un vernis, la résine époxy permet une protection renforçée de l'oeuvre (une couche de 2 mm de résine époxy est équivalente à  100 couches de vernis).

 

Incolore et transparente, elle offre un aspect plus ou moins brillant selon les marques, imitant ainsi le verre sans les inconvénients des reflets ; il ne faut pas bien sûr qu'elle soit teintée.

 

Elle ne craint pas les rayures, qui en tout état de cause pourront être effacées à l'aide d'un kit de réparation spécial époxy que l'on trouve chez son carrossier.

 

Les résines époxy nouvelle génération sont traitées anti UV.

 

 

Résine et durcisseur

   

4.1 - Préparation de la résine :

 

 Le produit se présente sous la forme de 2 flacons, la résine époxy proprement dite et son durcisseur (attention veiller à ce que le durcisseur ne soit pas teinté).

 

Le mélange de ces 2 produits doit impérativement être réalisé dans les conditions préconisées par chaque fabricant et dans les quantités, que vous devrez calculer préalablement, qui sont liées à la taille de l'oeuvre à glaçer.

 

Je pése mon mélange à l'aide d'une balance de cuisine (précision : 1g entre 0 et 1 kg) , j'effectue préalablement la tare du récipient qui contiendra le mélange. 

 

 

 

 

 

 4.2 - Exemple de calcul d'un mélange RESINE + DURCISSEUR :

 

Dans le cas proposé, le fabricant nous précise (indications généralement portées sur les flacons) :

 

100 g de résine  pour 40 g de durcisseur (soit un rapport de 1,4) ;

 Masse volumique du mélange = 1,1 g/ cm3 .

 

 J'ai choisi de maroufler mon aquarelle sur un support de :

 

30 cm x  20 cm = 600 cm²

 

et de déposer sur mon aquarelle une épaisseur de  mélange de :

 

 2 mm soit 0,2 cm (épaisseur habituelle d'un verre pour encadrement)

 

il me sera donc nécessaire de préparer un mélange de :

 

 600 x 0,2 x 1,1  =  132 g au total

 

  soit           132 : 1,4 = 94 g de résine époxy

                132 - 94 = 38 g de durcisseur

 

 

***

 

 Alors à vos calculettes dans l'attente du

chapitre sur le glaçage ( 2éme partie)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article

commentaires

fabie 04/11/2013 18:13

Je découvre votre blog et votre talent .
J'aime beaucoup votre travail . J'adore vos portraits !
Je suis tentée par le glaçage , je pense essayer un de ces 4 .
Je m'inscris à votre newsletter:-))

Presentation

  • : Aquarelle : les yeux dans l'eau
  • Aquarelle : les yeux dans l'eau
  • : Un autre regard sur l'aquarelle et le souhait de partager ma passion pour ce médium génial. Jean-Paul LIMOUSI
  • Contact

VISITE EN MUSIQUE

Archives

Catégories