Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 15:19

5 - Précautions d'emploi

 

 Comme une grande majorité des produits que les artistes utilisent (solvants, huiles, vernis, pigments,...) la résine époxy doit, avant polymérisation, être maniée avec précaution. Les principaux risques sont de nature allergique, il convient donc :

 

- d'utiliser, lors de la préparation du mélange et de sa coulée, des gants jetables en latex, vinyle ou nitrile à votre convenance ;

 

- si vous vous trouvez dans un espace confiné, de porter un masque anti vapeur organique (et non anti poussières), sinon travaillez dans un local aéré ;

 

- de porter un masque et des lunettes de sécurité lorsque vous poncez l'époxy ;

 

A noter que l'époxy "fraîche" se nettoie à l'alcool à brûler, puis se rince à l'eau.

 

De plus, je vous conseille de chercher sur internet la fiche correspondant à la résine  que vous utilisez, chaque fabricant est tenu d'alerter les utilisateurs sur la composition et la nocivité ou non des produits qu'il écoule sur le marché.


Escapade à Roussillon IIL'eau apaisée

 

 

PROCHAIN ARTICLE : LES TRUCS ET ASTUCES

 




Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 15:52

5-préparation résine

 

 

 

 

 

Je combine résine et durcisseur dans un gobelet en verre et remue jusqu'à obtenir un mélange homogéne.

 

Dans un prochain article, je vous donnerai quelques "trucs et astuces" pour réussir ce mélange délicat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Table de coulée horizontale4.4 La table horizontale de réglage  :

 

L'aquarelle marouflée sur son support doit, avant coulée de la résine, être placée sur un plan de travail parfaitement horizontal (voir table de réglage ci-contre).

 

J'ai donc confectionné une table en médium munie de pieds réglables (type pieds pour meuble de cuisine), je peux ainsi à l'aide d'un niveau à bulle, posé sur l'aquarelle, obtenir l'horizontalité de l'ensemble en jouant sur les molettes de chaque pied.

           

6.1-coulage résine

 

 

 

4.5  La coulée :

 

 Je verse directement le mélange obtenu sur le centre de la zone à recouvrir. Le liquide s'étale naturellement jusqu'à couvrir l'ensemble de l'oeuvre d'un film de 2 mm d'épaisseur ( cette opération peut se faire en plusieurs coulées en fonction de la quantité de mélange à préparer).

 

 

 

 

 

 

 

6.2 coulage résine

 

 

 

Le mélange s'arrête naturellement aux bords du support. Je peux si nécessaire m'aider d'une spatule pour pousser le liquide, tant qu'il est encore frais,  jusqu'aux bords de l'oeuvre.

 

 

 

 

 

 

 

4.6  Le séchage :

 

 L'oeuvre est laissée à sécher à l'abri de la poussière pendant 6 heures.

 

Elle sera manipulable au bout de 24 heures, vous pourrez alors retirer le ruban de masquage initialement  posé sur les bords.

 

 Il faudra compter 2 semaines pour que le mélange soit parfaitement polymérisé.

 

 (attention ces données peuvent varier en fonction du fabricant). 

 

 

 

 

Prochain article : LES PRECAUTIONS D'EMPLOI

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:12

4 - LE GLACAGE (1ère partie)

 

 

Etape qui consiste à couler sur l'aquarelle marouflée (voir chapitre 3)

une résine de glaçage : la résine EPOXY

 

 

 

Qu'est-ce que l'époxy  

 

Ce produit est connu pour ces excellentes propriétés d'adhérence et de résistance à la chaleur et aux produits chimiques : il a trouvé des applications diverses, de la stratification des bateaux au revêtement de sols, jusqu'au domaine du loisir créatif pour la fabrication ou le glaçage d'objets divers.

 

Plus résistante à la chaleur et aux agressions extérieures qu'un vernis, la résine époxy permet une protection renforçée de l'oeuvre (une couche de 2 mm de résine époxy est équivalente à  100 couches de vernis).

 

Incolore et transparente, elle offre un aspect plus ou moins brillant selon les marques, imitant ainsi le verre sans les inconvénients des reflets ; il ne faut pas bien sûr qu'elle soit teintée.

 

Elle ne craint pas les rayures, qui en tout état de cause pourront être effacées à l'aide d'un kit de réparation spécial époxy que l'on trouve chez son carrossier.

 

Les résines époxy nouvelle génération sont traitées anti UV.

 

 

Résine et durcisseur

   

4.1 - Préparation de la résine :

 

 Le produit se présente sous la forme de 2 flacons, la résine époxy proprement dite et son durcisseur (attention veiller à ce que le durcisseur ne soit pas teinté).

 

Le mélange de ces 2 produits doit impérativement être réalisé dans les conditions préconisées par chaque fabricant et dans les quantités, que vous devrez calculer préalablement, qui sont liées à la taille de l'oeuvre à glaçer.

 

Je pése mon mélange à l'aide d'une balance de cuisine (précision : 1g entre 0 et 1 kg) , j'effectue préalablement la tare du récipient qui contiendra le mélange. 

 

 

 

 

 

 4.2 - Exemple de calcul d'un mélange RESINE + DURCISSEUR :

 

Dans le cas proposé, le fabricant nous précise (indications généralement portées sur les flacons) :

 

100 g de résine  pour 40 g de durcisseur (soit un rapport de 1,4) ;

 Masse volumique du mélange = 1,1 g/ cm3 .

 

 J'ai choisi de maroufler mon aquarelle sur un support de :

 

30 cm x  20 cm = 600 cm²

 

et de déposer sur mon aquarelle une épaisseur de  mélange de :

 

 2 mm soit 0,2 cm (épaisseur habituelle d'un verre pour encadrement)

 

il me sera donc nécessaire de préparer un mélange de :

 

 600 x 0,2 x 1,1  =  132 g au total

 

  soit           132 : 1,4 = 94 g de résine époxy

                132 - 94 = 38 g de durcisseur

 

 

***

 

 Alors à vos calculettes dans l'attente du

chapitre sur le glaçage ( 2éme partie)

 

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 15:32

3 - Le marouflage

 

          Etape qui consiste à coller l'aquarelle,  une fois réalisée,

sur un support rigide.

 

2-découpe papier 

  

3.1- Découpage pour ajuster l'aquarelle au support :

 

        Je place mon support (voir chapitre 2) sur le recto de l'oeuvre que je découpe au ras du support, à l'aide d'un cutter, de telle sorte que les dimensions de l'aquarelle soient strictement identiques à celles du support.

 

 

 

 

 

 

 

3-pose du gesso

 

3.2 - pose d'un apprêt acrylique sur le support :

 

En premier lieu, je pose du ruban de masquage adhésif sur les tranches du support  dans le but de les protéger temporairement ;

    

ensuite, j'enduis le recto de mon support (coté sur lequel reposera le verso de mon aquarelle) d'un apprêt acrylique du type GESSO. Cet enduit fera barriére entre le support et le papier de l'aquarelle pour préserver durablement le papier de l'acidité du bois ;

  

je laisse sécher le GESSO.

 

 

4-collage et marouflage 

3 .3 - Marouflage de l'aquarelle :

 

Sur le GESSO sec et avec un pinceau plat, je dépose une couche fine de colle à encadrement (voir chapitre 2) ;

 

sans attendre, j'applique le verso de l'aquarelle sur la colle en alignant précisément les bords du papier avec les bords du support ;

 

à l'aide du rouleau d'imprimerie, je maroufle l'aquarelle sur le support ;

 

 je laisse bien sécher l'ensemble

 

 

 

 

Si vous avez des questions ou des propositions à faire n'hésitez pas à cliquer sur l'onglet "COMMENTAIRE" en bas de cette article.

Par ailleurs, si vous souhaitez être avisé de la suite de ce PAS à PAS ou d'autres infos sur ce site abonnez vous à la NEWLETTER (voir colonne de droite) .

 

 

 "Le"

prochain article est le coeur de ma méthode puisqu'il s'agira :

du GLACAGE DE L'OEUVRE 

 

_

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 16:01

2 - Materiels et matériaux 1-Les supports

 

Pour le marouflage j'utilise :

 

-  soit des planches de médium (MDF) de 15 mm d'épaisseur, que je fais prédécouper aux mesures souhaitées;

- soit des caissons en bois ( Casanis, Tintoretto,...) préfabriqués de dimensions diverses, vendus chez les marchands de couleur. L'important étant que ces supports soient trés rigides, l'époxy en séchant ayant un pouvoir de tension important peut déformer le support ;

 Matériaux et matériel

- de la colle au PH neutre, type colle pour l'encadrement ;

 

- de l'apprêt acrylique (GESSO) pour préserver le papier aquarelle de l'acidité du bois ;

 

- un cutter ;

 

- un rouleau d'imprimerie en caoutchouc.

 

 

 

Pour le glaçage :

 

- de la résine EPOXY accompagnée de son durcisseur (Pascal Rosier, Pébéo, esprit composite, Cléopâtre, Axson,...) ;

 

- des récipients en verre, pour la préparation du mélange ; attention ! ils seront jetés après utilisation, il est donc intéressant de conserver par exemple les pots en verre transparents issus de l'industrie alimentaire ;

 

- des batonnets en bois (type pic à brochette pour apéritif) ;

 

- une balance de cuisine, précise au gramme ;

 

- un niveau à bulle ;

 

- du ruban adhésif de masquage ;

 

- des gants jetables ( en latex, vinyle ou nitrite à votre choix).

 

 

 

Le temps de rassembler votre matériel, je prépare le prochain article :

 

 LE MAROUFLAGE PREALABLE DE L'OEUVRE

 

A bientôt 

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 10:56

   1 - Les rIMG 1259aisons qui ont conduit mes recherches vers l'adoption de la "solution   résine":

 

Dans le but de remplacer le verre minéral, le plexiglas,... je pensais vernir mes aquarelles, trouvant toutefois ce matériau trop fragile, j'ai recherché une solution de substitution apte à assurer pleinement et durablement la protection de mes tableaux et j'ai découvert la RESINE EPOXY. 

 Par ailleurs, je tenais à supprimer l'encadrement habituel (cadre+passe-partout) afin de moderniser la présentation des aquarelles et ainsi me rapprocher de la présentation des peintures à l'huile, à l'acrylique, mixtes,..., une démarche à mon sens optimiste, afin de faire valoir et mieux connaître l'aquarelle auprès des autres peintres et en particulier lors des salons ou des expositions multitechniques.

 

 

Au fil du temps, j'ai constaté que :

 

 - la résine assure une meilleure protection des couleurs (elle est traitée anti UV) et améliore leur intensité ;

 - les reflets de surface sont atténués par rapport aux vitres traditionnelles ; il est de plus possible d'opérer des traitements de surface (ponçage) qui permettent un aspect brillant, satiné ou mat ;

 - l'entretien est aisé, en cas de rayures notamment, à l'aide d'un produit de lustrage (du type lustreur pour carosserie), action qui n'est pas possible sur un vernis ;

 -  il n'est pas risqué, compte tenu de la solidité de la couche de résine, de faire transporter ses oeuvres par voie postale ou autres, dans cette situation les économies de déplacements ne sont pas négligeables ;

 - l'absence de cadre, qui peut toutefois être conservé, permet de juxtaposer les oeuvres sous la forme de diptyque, triptyque,...;

 - les galéristes n'ont plus à manipuler des aquarelles vitrées, qu'ils considérent souvent trop fragiles.

 

Mon coeur balance... Mon coeur balance (triptyque)

 

 Prochain article : MATERIELS ET MATERIAUX UTILISES

 

N'hésitez pas déposer un COMMENTAIRE (voir bas de page) ou

à vous inscrire sur la NEWLETTER de ce site (colonne de droite

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 15:19

PAS-A-PAS-AQ.-GLACEE 1258

 

 

                                   PREAMBULE

 

 

                   Bonjour à toutes et à tous,

 

   A la suite des questions qui m'ont été posées dans les expositions, les conférences et surtout lors de la parution de mon article dans le   n° 107 de la revue PRATIQUE DES ARTS, je veux partager ma découverte avec vous en vous proposant, sur mon blog, ma méthode de glaçage des Aquarelles, sous la forme d'un PAS à PAS. 

Ces propos seront complétés des "trucs et astuces" que j'ai trouvé de façon empirique, ou que vous m'avez fait découvrir lors de nos différents échanges.

 

Je publierai à échéances régulières le contenu de ma méthode, à savoir :

 

 1 - LES RAISONS QUI M'ONT CONDUIT A ADOPTER CETTE DEMARCHE ;

 

 2 - LES MATERIELS ET MATERIAUX UTILISES ;

 

 3 - LE MAROUFLAGE PREALABLE DE L'OEUVRE A GLACER ;

 

 4 - LE GLACAGE ;

 

 5 - LES PRECAUTIONS A OBSERVER ;

 

 6 - TRUCS ET ASTUCES

 

 

PAS-A-PAS-AQ.-GLACEE 1580

 

 PAS-A-PAS-AQ.-GLACEE 1509

 

 

 

                                 Continuons à progresser ensemble, faites moi part de vos propositions, de vos questions...

                              (une ZONE COMMENTAIRE vous est réservée  au bas de chaque article)

 

                               Si vous souhaitez être avisé de la parution des prochains chapitres de ce pas à pas

                                    inscrivez vous sur la NEWLETTER de ce site (colonne de droite)

 

 

 

 

 

 

 

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 14:50

invit-paris-2012-1.jpginvit-paris-2012-2.jpg

 

J'ai le paisir de participer comme exposant au salon du "Dessin et de la peinture à l'eau" dans le cadre d'Art en Capital.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon procédé de glaçage des Aquarelles,

 je serai présent le jour du vernissage à partir de 15h00

( c'est promis mes secrets seront dévoilés :-).Quelques précisions :

 

Salon du DESSIN et de la PEINTURE A L'EAU

dans le cadre D'ART en CAPITAL

 

Vernissage le 27 novembre 2012 de 17h00 à 22h30

 

Exposition du 27/11 au 2/12/2012 de 11h à 19h30 (mardi 27 à partir de 14h00)

Grand palais des Champs-Elysées 75008 PARIS

avenue Winston Churchill

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Expositions
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 21:27

4-collage-et-marouflage.JPG5-preparation-resine.JPG

 

Le nouveau " Pratique des Arts" (n° 104 - mai à juillet 2012 fait paraître un article sur le " VERNISSAGE : une autre voie pour l'Aquarelle " , il aborde entre autre succintement ma technique de glaçage des Aquarelles.

 

J'ai, par ailleurs, la joie de participer au Salon International de l'Aquarelle de Saint-Yrieix du 27/7 au 19/8/2012

 (www.salon-international-aquarelle.com) et vous propose de me retrouver le dimanche 29 juillet 2012, sur le site de l'exposition, où je donnerai une conférence sur mes motivations et ma méthode (pas à pas) de réalisation des Aquarelles glaçées, nous pourrons y échanger nos points de vue et nos idées.

 

N'hésitez pas, d'ores et déjà, à me poser vos questions ou à me donner vos suggestions.

 

 

 

 

 

 

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 12:06

   SOUFFLE DE DUNES II

 Le papier LANAVANGUARD, dit YUPO outre-atlantique, est un papier glaçé synthétique et imperméable qui ne permet pas à l'eau de le pénétrer tels les papiers traditionnels dédiés à l'Aquarelle.

Il est de ce fait adapté aux effets graphiques et ne laisse que trés peu de place aux fusions et auréoles, en revanche les festons et retraits (jusqu'au blanc du papier) y sont rois, les couleurs s'expriment aussi dans toute leur vivacité.

 

Diptyque : Souffle de dunes II (aquarelle glaçée 70 cm x 100 cm)

 

 

Dans la mesure où les mélanges eau-pigments restent en surface, la matière déposée est fragile au toucher et nécessite impérativement une protectioSENTINELLE (aquarelle glaçée sur yupo)n.

 

Le principe "d'Aquarelle glaçée", dont je parle dans l'article précédent (l'Aquarelle s'émancipe), est un moyen efficace de protéger ses oeuvres sur YUPO, d'autant qu'il ne limite plus le format de vos tableaux (exemple avec le diptyque ci-dessus).

 

C'est avec grand plaisir que je partage le fruit de mes recherches, n'hésitez pas à commenter cet article (ci-aprés).

 

 

 

 

 

 

 

                                               Sentinelle (aquarelle glaçée 70 cm x 50 cm)

 

Published by Jean-Paul LIMOUSI - dans Techniques d'Aquarelle
commenter cet article

Presentation

  • : Aquarelle : les yeux dans l'eau
  • Aquarelle : les yeux dans l'eau
  • : Un autre regard sur l'aquarelle et le souhait de partager ma passion pour ce médium génial. Jean-Paul LIMOUSI
  • Contact

VISITE EN MUSIQUE

Archives

Catégories